Repetance Super et goulotte

Les cascades de la rive droite de Valnontey restent en superbes conditions lorsque la saison avance et en plus, il n’y a plus personne … Le lendemain tentative infructueuse pour les goulottes de l’Aiguille Carrée : il a neigé très, très localement plus de 50cm. Je mets bien 1/2 heure pour tracer les 60m qui me séparent de la rimaye pour me rendre compte que la pente au-dessus est restée chargée … Pas envie de la faire partir et finir enterré dans la rimaye ! On remonte péniblement en escalier jusqu’à Pépite … Promis, la prochaine fois, je ne ferai pas l’économie des peaux !

P1020791 P1020808 P1020847 P1020817-1 P1020835 P1020867

Snob Ice

Barre de Côte 2000 à Megève. Dès mi-décembre, une ligne inhabituelle se forme entre Patience et Psylo-line. Mais le socle reste sec et il neige trop souvent pour envisager y aller. Le temps passe et maintenant la face est au soleil tout l’après-midi : c’est pas gagné ! Lundi un créneau se dessine : froid, nuages, nivo 1 …

Le socle est délicat comme prévu. On passe par le bas de Patience et une vire cachée. La cascade est foireuse à souhait : vieille glace ayant pris le chaud puis le froid, réta en neige psyco, dévers fin … Et grand soleil ! A partir de 14h30 de grands aérosols descendent des pentes sups dont 1, pile quand on est au sommet de la cascade … ça pue !

Son petit nom : Snob ice, WI6, 100m, 4 friends moyens + pitons pour le socle (100m).

Combinaison en face N des Pélerins

Echarpe NE en face N des Pélerins puis une longueur raide et directe pour retrouver les beaux placages de la sortie Gaïani-Marsigny. Plus de détails.

Full love … for dry and ice

Face nord du Peigne, reprise de la partie supérieur de la Directe britannique, James Fullelove et Brian Robertson, 19-20 août 1967.

Tout commence le 2/10 à 9h40, coup de fil de Jeff : « – Salut Julien, penses-tu que les plaquages en face nord des Pèlerins soient bons ? ». « – Ben, j’en sais rien ; faut aller voir ! » Et apparemment c’est plus que bon vu la croix qu’ils ont fait ! Légèrement énervé, je réalise que la 202 du Vallot 77 doit être envisageable, d’où message à Jeff 2 jours plus tard : « – OK pour plan 202 ? ». « – ??? ». « – …cheminée surplombante A3, VI, coins … ». « – J’veux faire la 202. Wouahhhh, je suis trop motivé, énorme. Vite vite vite :-))))))))))€€ ». J’ai comme l’impression qu’il est d’accord ; trop facile à appâter un Jeff !

Reste juste à trouver un créneau météo/familio/boulot … Pas si facile avec le mauvais temps continu de cet automne. Une fenêtre se dessine avant un coup de foen. Jeff m’appelle « – Pas de problème si Korra et Jon viennent ? Mais c’est ton bébé, t’es devant ! » On monte donc fixer les 4 cordes le mardi. Le pilier du bas fait pas rêver, on passera par le couloir-cheminée de gauche. Beaucoup d’interrogation pour la suite : pourra-t-on se protéger dans les placages ? Le bombement dalleux ? Et le surplombant finale en rocher noir ??? Nuit et négociation au refuge : « Korra, tu restes derrière ! »

Départ 4h30 ;  Korra remonte fissa les cordes fixées et part avec Jon. Il va mener (brillamment) toute la course devant. Les longueurs sont plus démentes les unes que les autres et en plus ça se protège presque partout ! Au final, c’est plutôt confort d’avoir le JockerAddidas devant et en plus, pour une fois, j’aurai de belles photos grâce à Jon !

Bref, encore une journée démente avec une belle brochette de doux dingues (mais doués !) : Jeff, Korra et Jon.

Semaine TA ENSA

Une semaine compliquée à anticiper à cause de la météo (pluie puis vent puis neige … la totale, quoi !). Mais par courant de sud-ouest, la Haute-Savoie reste plus épargnée que le reste des Alpes (le bon plan, quoi !).

TA au Corno

Après une mauvaise première expérience au Corno Stella (dalle raide compacte, peu équipée de spits vieux et difficiles à voir … qui se termine en plus avec une épaule en rade pour Guillaume), nous sommes motivés pour les voies TA en fissures : Dolce Vita au Chainon, Italo et Alitalia 80 (qui se terminera fissa sous la pluie à Andonno !). Escalades tops !

 

Dry en Italie

Malgré l’énorme hausse de température, les conditions de glace et d’herbe sont correctes dans Gusto di scozia, Valnontey AO (avec Jeff et David, voir la video). Une glissade surprise dans la descente du couloir d’attaque débonnaire mais vitrifié aurait pu se finir très mal ; je m’en tire avec quelques bleus et une entorse au poignet ! Comme quoi …

Grand mixte au Bargy

Une ligne incroyable. Une première tentative de 35m le 30/01 avec Jeff. Le rocher est trop compact, il faut revenir avec un perfo, au moins pour les relais ! Malgré plein de péripéties (pneu éclaté, vol de Nico avec piolet et porte-matos … rappel coincé), l’escalade est géniale quoique bien exigeante. 5 goujons de progressions (+ aux relais). Les 150 premiers mètres sont très raides, les protections délicates et éloignées. On trouve 2 vieux pitons et 1 coin de bois : probablement du Dièdre des Parisiens, 1972.

Cascades gros débit

Grâce à ce froid canadien, les gros débits de basses vallées gèlent à tout va ! Dans le cadre d’une semaine de formation des aspis, on a fait les cascades au-dessus de Magland et Saint-Martin (Reninge), 5 min de la maison. Une tentative au Val di Gondo mais mauvaise pioche : à cause d’un effet foehn locale, il fait 5° à 1000m. Probablement le seul endroit d’Europe où il y a des températures positives ! (Erreur de débutant : pourquoi aller loin lorsque tout est bon autour de soi … ).

Ballade géniale avec Jeff à Moulin Marquis en superbe condition cette année. Ilynx à Montriond tip-top.