Cervin

Dernière semaine de grand beau, on en profite pour faire un Cervin de fin de saison. Partis pour Carrel, on nous prévient à temps d’un éboulement sur l’arête du Lion. On passera par la Hörlingrat, profitant de la dernière nuitée gardée de la cabane. Nous étions quasi les seuls étrangers. Et à la douane qui nous arrête et nous demande d’où nous venons, Thierry répond du fond du cœur « Du sommet du Cervin ! »

Sommets des Écrins

De belles conditions tout le long de l’été : la neige, tombée en abondance en début d’hiver et en fin de printemps, est restée présente en altitude malgré le coup de chaud de fin juillet à mi-août.

Sommets du Mercantour

5 jours d’arêtes et d’escalade autour de Valdeblore. Beaucoup de faces sont ouest (voire nord-ouest), une bonne idée par temps de canicule.

mont Blanc

Départ le matin du train du Nid d’Aigle. Sommet l’après-midi, seuls. Nuit et repas au refuge du Goûter puis descente le lendemain : royal 😉

Sommets des Ecrins

3 grandes courses : pilier S des Écrins, Rebuff au Pavé et la Gervasutti à l’Aillefroide. Pas si sauvages car on les partage avec d’autres cordées dont une croisée l’année dernière au pic Gaspard !

Grands sommets des Alpes

Couses indémodables :traversée des aiguilles du Diable, traversée de la Meije, traversée Bionnassay-Mont Blanc, arête des Hirondelles aux Jorasses, Cervin …

 

Formation des Aspi III

4 belles semaines de formation des aspi III. c’est le grand écart entre le début très enneigé et plutôt froid et une dernière semaine caniculaire. Plus que jamais, il faut choisir avec soin les courses adaptées aux conditions.