Cervin

Dernière semaine de grand beau, on en profite pour faire un Cervin de fin de saison. Partis pour Carrel, on nous prévient à temps d’un éboulement sur l’arête du Lion. On passera par la Hörlingrat, profitant de la dernière nuitée gardée de la cabane. Nous étions quasi les seuls étrangers. Et à la douane qui nous arrête et nous demande d’où nous venons, Thierry répond du fond du cœur « Du sommet du Cervin ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.