Cervin

Dernière semaine de grand beau, on en profite pour faire un Cervin de fin de saison. Partis pour Carrel, on nous prévient à temps d’un éboulement sur l’arête du Lion. On passera par la Hörlingrat, profitant de la dernière nuitée gardée de la cabane. Nous étions quasi les seuls étrangers. Et à la douane qui nous arrête et nous demande d’où nous venons, Thierry répond du fond du cœur « Du sommet du Cervin ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.