TA des Préalpes

Terrain de jeu immense, les falaises calcaires des Aravis, de Chartreuse et du Vercors regorgent de voies TA magnifiques. Ouvertes avant la systématisation des spits, ces lignes restent exigeantes malgré des cotations peu sévères sur le papier. Merci aux topos de Gilles Brunot, des frères Volpi, de Yannick Guérillot ou Sylvain Maurin.

Grandes courses Val Ferret italien

4 grandes et belles courses dans cette vallée alpine exceptionnelle. Par contre y aller devient un vrai parcourt du combattant entre embouteillages du tunnel, barrière, interdiction de circuler, parking prohibitif et locaux xénophobes.

Lundi 11 septembre 6h35, passerelle du sentier d’accès au bivouac Gervasutti, à la frontale on prépare les sacs qu’on va cacher avant de parquer la voiture au Lavanchey et revenir en vélo. Une voiture ralentit puis une femme nous dit en français qu’il est interdit de stationner ici puis nous insulte violemment « Vous, les Français … » et repart en trombe. C’est la deuxième fois en 15 jours que j’entends cette phrase.

Grépon-Mer de Glace

Archétype d’alpinisme, cette course est grandiose. J’ai trouvé l’itinéraire plus facile que dans mon souvenir jusqu’à la Niche des amis. Par contre les longueurs droit au-dessus du dièdre étaient raides et un peu expo. La dernière fois, j’étais passé à gauche pour finir dans un dièdre mouillé malcommode. C’est peut-être en ascendance à droite ?

La fissure Knubel V+ reste un moment d’anthologie de grimpe. Le passage dur après le bloc coincé est un mur vertical avec petites prises et silex. Un schéma de 1930 décrit le passage (main gauche, pied droit etc), il n’a pas pris une ride ! Difficile à coter, probablement 5c/6a bloc mais avec une belle expo : mieux vaut randonner dans le 6c 😉

Arêtes alpines de Belledonne

Belles arêtes de Belledonne : traversées des Grandes Aiguilles d’Argentière et du Grand Pic. Courses recommandées en ce début de saison avec beaucoup de neige : accès plus rapide malgré l’absence de regel (pas trop gênant ici car neige dense type névé).

Grande Casse face nord centrale

Quelques jours de temps stable. Mercredi 3 mai, avec Thierry on monte au col de la Vanoise pour voir les conditions de la face nord. La neige est horrible, on abandonne vite l’idée de remonter le lendemain matin le couloir des italiens ou un autre itinéraire de la face nord. Jeudi matin, le regel est là. Les Grands Couloirs sont inskiables, on va voir l’entrée de la Centrale. Je mets la corde pour tester le départ. Une accu avant de plonger à gauche. En fait il y a 15 cm de neige froide sur un fond ferme. Tout en courbe en gérant juste le sluff.

C’est tellement bon que j’y retourne le vendredi avec Philippe. Je crains l’influence car des sorties sont sur Skitour mais la majorité parte dans bas. Cette fois on skiera à droite au-dessus du sérac.

 

The Montana Touch (bis)

The Montana Touch

4 gars du Montana. Forts skieurs. On a booké une haute route Cham-Zermatt. Gros mauvais au départ, je leur propose d’aller vers la Grivolla, le temps est correct et surtout la nivo moins dangereuse. Conditions médiocres en nord mais carrément bonnes en sud. Après cette mise en bouche, plutôt que d’aller retrouver la foule de la HR, je leur propose 3 jours dans le coin. Au final, 5 jours de grand ski. Vu personne si ce n’est un renard, 5 chamois et un lièvre variable.

Valasco

Chassé par le mauvais temps, on trouve refuge au mythique Valasco. Celui-ci rappelle les lodges népalais, version reale. Les conditions sont discrètes, digne d’une fin de printemps.

Mixte au Margeriaz

2 sorties dans la barre NW du Margeriaz. Coin défriché par Gaël Bouquet des Chaux. J’adore.

Grand ski à Fouillouse

Trois belles sorties en neige de printemps à partir du gîte La Grange : Pointe d’Escreins et Combe Grande, face SW de Rocca Blanca et couloir S de la Font Sancte.