Grandes courses Val Ferret italien

4 grandes et belles courses dans cette vallée alpine exceptionnelle. Par contre y aller devient un vrai parcourt du combattant entre embouteillages du tunnel, barrière, interdiction de circuler, parking prohibitif et locaux xénophobes.

Lundi 11 septembre 6h35, passerelle du sentier d’accès au bivouac Gervasutti, à la frontale on prépare les sacs qu’on va cacher avant de parquer la voiture au Lavanchey et revenir en vélo. Une voiture ralentit puis une femme nous dit en français qu’il est interdit de stationner ici puis nous insulte violemment « Vous, les Français … » et repart en trombe. C’est la deuxième fois en 15 jours que j’entends cette phrase.

Grépon-Mer de Glace

Archétype d’alpinisme, cette course est grandiose. J’ai trouvé l’itinéraire plus facile que dans mon souvenir jusqu’à la Niche des amis. Par contre les longueurs droit au-dessus du dièdre étaient raides et un peu expo. La dernière fois, j’étais passé à gauche pour finir dans un dièdre mouillé malcommode. C’est peut-être en ascendance à droite ?

La fissure Knubel V+ reste un moment d’anthologie de grimpe. Le passage dur après le bloc coincé est un mur vertical avec petites prises et silex. Un schéma de 1930 décrit le passage (main gauche, pied droit etc), il n’a pas pris une ride ! Difficile à coter, probablement 5c/6a bloc mais avec une belle expo : mieux vaut randonner dans le 6c 😉

Arêtes alpines de Belledonne

Belles arêtes de Belledonne : traversées des Grandes Aiguilles d’Argentière et du Grand Pic. Courses recommandées en ce début de saison avec beaucoup de neige : accès plus rapide malgré l’absence de regel (pas trop gênant ici car neige dense type névé).

Mixte et Ice

Après cette chute de neige les conditions se dégradent vite pour le ski. Retour au mixte et à la glace.

Mixte dans les Préalpes

Début d’hiver pluvieux, le ski est nul dans les Alpes du Nord. Par contre c’est pas mal du tout, voir exceptionnel jusqu’à la limite pluie/neige pour l’alpi hivernal.

Escalades en Préalpes

Avec ces très fortes chaleurs précoces, les conditions sont plus faciles à gérer dans les Préalpes.

Autonomie Alpinisme hivernal

Toujours dans ces Préalpes mais pour de l’alpinisme hivernal. C’est un terrain de jeu parfait au cœur de l’hiver. Et très adapté pour l’enseignement des manips de corde.

Grimpe Préalpine

Automne indien.

Rochefort-Jorasses

2 journées sur le fil Rochefort-Jorasses. L’archétype de la course d’arête alpine. Les moments forts : l’arête du Dôme en glace, les longueurs de la pointe Young de nuit, la descente de la Marguerite et la traversée d’Hélène, la neige pourrie de la Whymper, le brouillard pour gagner l’éperon de descente de la Walker et le chaos de séracs à traverser pour gagner le Reposoir. Ne rien lâcher !

Courses d’alpinisme

De belles courses loin de la foule. Été perturbé : de belles conditions là-haut … quand il fait beau 😉